Le séminaire Conservation lecture d’octobre 2020

vendredi 30 octobre 2020

Une des spécificités de l’APA est d’offrir aux textes qu’elle archive la bénéfice d’une lecture par des adhérents formés à cet effet et se traduisant par la rédaction d’un "écho de lecture" mis en ligne sur notre site et publié dans nos Garde-mémoire.

Dans la lignée du séminaire de la Pellonnière qui en 2000 avait formalisé cette pratique (voir le Cahier de l’APA n° 20 Lecteur de vies) puis du séminaire de Strasbourg en octobre 2007 et de la table-ronde de mars 2008 (voir la Faute à Rousseau n° 48, Lire la vie des autres), l’APA a récemment fait le point sur nos pratiques de réception, conservation et lecture des documents reçus lors du séminaire Conservation-lecture de tenu à Paris le samedi 17 octobre 2020.

En raison de la crise sanitaire la durée et l’ordre du jour de ce séminaire ont dû être réduites et de nombreuses personnes n’ont pu y participer. Néanmoins les 15 personnes présentes, dont Florian Gallien, le nouvel archiviste, chargé de mission de l’APA à Ambérieu, ont été en mesure de prendre un certain nombre de décisions qui réactualisent nos procédures.

Le point le plus important concerne l’écho et son indexation désormais fusionné en un document unique. Point essentiel aussi : la révision à venir de la déclaration du déposant afin de rendre plus souple l’utilisation par les chercheurs ou par l’association des textes déposés. Cette nouvelle déclaration qui pourrait prendre la forme d’un contrat de don est en cours de rédaction et devait être adoptée par le CA de mars 2021.

Les adhérents de l’APA et les membres des groupes lecture trouveront dans la section réservée aux adhérents le compte-rendu plus détaillé de cette rencontre ainsi que des outils pour la rédaction et présentation de l’écho selon les nouvelles normes définies : voir la page