Déposer un texte autobiographique à l’APA

vendredi 28 août 2015

Vous souhaitez déposer un texte ou document autobiographique inédit auprès de l’APA. C’est très simple. Il suffit de nous envoyer votre texte, si possible en 2 exemplaires à APA, 19 rue René Panhard, 01500, Ambérieu-en-Bugey.

Lorsqu’il existe une version numérique de votre texte, merci de l’envoyer en complément à notre adresse mail : apa@sitapa.org . Notez bien qu’il ne s’agit que d’un complément, une version papier nous restant, à ce jour, indispensable.

Le déposant reste propriétaire du contenu du texte, il pourra librement l’utiliser pour une éventuelle publication. L’APA est par contre propriétaire des exemplaires déposés qui, sauf exception, ne sauraient être restitués.

Il est possible de déposer un texte ou un document en demandant qu’il ne soit pas lu pendant un certain nombre d’années. Il est alors placé dans notre réserve, enregistré dans notre catalogue, mais son existence n’apparaît pas dans les listes publiées ni dans le Garde-mémoire.

Si la lecture est autorisée, votre texte est envoyé à l’un des groupes de lecture. Un écho de lecture est rédigé, il vous est soumis et, après votre accord, publié dans le Garde-mémoire, recueil des échos qui paraît désormais annuellement au mois d’octobre. Ces échos sont également mis en ligne sur ce site et accessible par moteur de recherche. Votre texte revient ensuite à Ambérieu, et devient alors disponible à la lecture sur place pour les chercheurs ou les simples curieux.

Si vous souhaitez déposer, téléchargez La déclaration du déposant, document indispensable pour nous préciser vos souhaits concernant votre texte. Ne manquez pas de lire également le document Déposer : questions/réponses qui donne toutes les précisions sur les conditions du dépôt ainsi que la Charte de lecture de l’APA qui explicite les règles de lecture et d’écho de votre texte par l’APA.

Pour accéder aux échos de lecture, rendez-vous sur la page : consulter le fonds

JPEG - 159.1 ko
Le circuit des textes déposés à l’APA
De l’arrivée à Ambérieu-en-Bugey à la rédaction de l’écho lecture et au retour dans le fonds

.