Groupe Toulouse-MPAPA : Activités 2019-2020

lundi 13 janvier 2020, par Roseline Combroux

En illustration de superbes poupées réalisées dans le cadre du projet "Nos histoires cousues" (voir plus bas)

Le groupe Toulouse MPAPA (Midi-Pyrénées APA) compte, en ce début d’année 2020, 14 membres actifs et à jour de cotisation. Nous nous réunissons une fois par mois pour une réunion plénière à l’espace Bonnefoy, où l’on fait le point sur les diverses activités en cours et on échange sur un sujet particulier s’inscrivant dans la thématique de l’année. Divers sous-groupes existent pour mener à bien les diverses actions.

Pour fêter les 15 ans de MPAPA en fin d’année 2018, nous avons élaboré l’historique des thématiques et des activités qui nous ont mobilisées tout au long de ces années. Cet inventaire a été présenté au groupe dans la perspective de revenir sur les thèmes clés de notre histoire dans l’idée de transmission aux nouveaux membres du groupe, de prendre du recul sur nos réflexions, de les actualiser, les enrichir. Nous avons choisi de démarrer avec le thème général Image et autobiographie avec un sous-thème Autoportrait. Chacun.e a été invité.e à écrire son autoportrait ; les plus anciens ont repris et complété celui qui avait été écrit en 2004 et publié dans la FAR n°37. Sur ce thème un atelier collage a été animé par Isabelle Eches. Progressivement s’est dessinée l’idée d’éditer une série de carnets sur chacun des thèmes retenus. Après un remue-méninge LA PAGE - Groupe APA de Toulouse est le titre retenu. Ce sera un cahier A5 cousu, sans rythme régulier, une trace de nos réflexions, un fil conducteur, sans contraintes (c’est pour cette raison que ne nous engageons pas dans la réalisation de Cahiers APA). Le premier numéro est terminé et en cours de réalisation par l’Atelier Élan des Mots. En 2020 le prochain aura pour thème Cinéma et photographie. Viennent de paraitre sur le site de Textimage les actes du colloque Territoires autobiographiques - Récits-en-Images de Soi qui s’est déroulé à Toulouse les 17, 18 et 19 novembre 2016 dont nous prendrons connaissance, qui pourra nous servir de base de réflexion.

Le livre-navette lancé en début d’année 2018 sur le thème Bruissements du monde a terminé son voyage en mars 2019. 26 personnes ont participé : 23 femmes, 3 hommes. Nous l’avons présenté à Madame Faudot aux Archives Départementales de la Haute-Garonne (ADHG) en présence de Madame Marie-Hélène Bernard, chef du service des Archives communales architecturales et figurées, qui ont été enthousiasmées. Cette dernière a proposé de prendre en charge le scan de notre livre-navette avec lien entre nos deux sites. Notre livre-navette est maintenant ouvert à la lecture sur le site des ADHG. Voir ici

Nous avons mis en place à titre expérimental un groupe lecture animé par Bernard. Il s’agissait dans un premier temps de lire prioritairement des textes qui n’avaient pas été échotés alors qu’ils sont déposés depuis longtemps. Suite à cette expérience Bernard propose de créer un groupe lecture permanent. Huit d’entre nous s’y engagent.

Comme chaque année nous avons participé à la journée Portes Ouvertes à l’Espace Bonnefoy en septembre.

Nous sommes intervenus lundi 18 novembre à La librairie l’Attrape Rêves à Muret sur le thème : Pratiques de la correspondance aujourd’hui - Comment s’immisce l’écriture autobiographique dans les correspondances ? à partir de la présentation de la FAR Correspondances et du Cahier Correspondre aujourd’hui.

Nous avons été mis en contact avec l’EPHAD Sainte Monique pour y faire des lectures à voix haute. Six d’entre nous se sont engagées. En novembre nous avons donné une lecture d’essai de trente minutes en reprenant des textes sur La mer que nous avions lu à Nantes aux journées de l’APA 2016. Nous avons diffusé trois moments musicaux : en introduction le bruit des vagues qu’on entend au début du film Les vacances de monsieur Hulot, au milieu La mer de Charles Trenet et nous avons terminé avec Santiano de Hugues Auffray que certaines personnes ont repris avec nous.. 21 résident.e.s y ont assisté. Celles et ceux qui ont pu et voulu s’exprimer étaient content.e.s et intéressé.e.s. L’animatrice était satisfaite parce qu’elle les a sentis effectivement intéressés et présents. Cette action se poursuivra en 2020.

Nouveaux projets en 2020

Le séminaire Création : l’imagination à l’œuvre à Muret du 21 et 22 février :
MPAPA est partenaire de ce séminaire organisé par l’association AEM (Atelier Élan des Mots) en partenariat avec des associations de Muret (entre autres l’association Prix du Jeune Écrivain, la Médiathèque, l’École Municipale d’Enseignement Artistique, la librairie L’Attrape-Rêves…).
Voir le programme complet sur le site WikiFiction

Lectures ambarroises :
Quatre d’entre nous vont participer au mois de Mai à un atelier de lecture à voix haute sur trois journées complètes, animé par Anne-Marie Camus, comédienne, pour préparer des lectures théatralisées à partir du fonds de l’APA sur textes concernant Ambérieu et le département de l’Ain. Ces lectures seront données à Ambérieu pendant les journées de l’APA en juin.

L’exposition "Nos histoires cousues"
Cette exposition est issue de l’atelier « Parler de soi et de sa culture » animé par Fabienne Lacourt à Limoges pour des femmes en apprentissage de la langue française. Elle leur a expliqué qu’elles allaient faire des sortes de poupées en tissu, que ces poupées devaient parler d’elle, de leur culture, de leur goût. Elles ont aussi écrit des textes. Elle leur a bien précisé qu’il ne s’agissait pas de faire des poupées « jouets » mais des poupées « sculptures » qui allaient les représenter, elles, ou certains membres de leur famille.
L’exposition sera accueillie par le Centre Social Raymond IV à Toulouse. Des activités vont être mises en place par le centre social autour de l’exposition. MPAPA est partenaire à part entière de l’organisation en la personne de Roseline qui a monté le projet avec le centre social et animera trois séances d’atelier d’écriture. Le Conseil Départemental de la Haute-Garonne soutient le projet. Le vernissage aura lieu le jeudi 27 février 2020.
Cette exposition sera présente à Ambérieu pendant les journées de l’APA.

Le vécu de la catastrophe d’AZF  :
Claude a écrit un texte sur ce qu’elle a vécu au moment de l’explosion d’AZF, alors qu’elle était au travail avec des enfants tout près du lieu de la catastrophe. Depuis 18 ans elle n’avait rien écrit sur ce sujet. Elle a proposé que celles et ceux qui le souhaitaient le lise et lui fasse des retours. Trois d’entre nous l’ont fait, ces retours l’ont aidé à réfléchir plus en profondeur sur ce vécu. En retour Josiane lui a envoyé un texte sur le vécu d’une autre catastrophe. Claude est ravie de ce partage.
Suite à nos échanges nous avons décidé d’amplifier ce travail. Claude envoie son texte à tout le groupe, chacun.e réagit et témoigne, éventuellement, de son propre vécu au moment de cette tragédie. Claude compte déposer son texte à l’APA, il sera enrichi des textes des autres membres du groupe.