Lausanne

jeudi 2 février 2017, par Chantal de Schoulepnikoff

Sur l’impulsion d’Emmanuelle Ryser, un groupe APA a été créé à Lausanne le 17 juin 2009. Dès la création, il avait été décidé que celui-ci se consacrerait à l’étude de textes autobiographiques édités plutôt qu’à l’écriture. De 2009 à 2012, le thème de « la maison » a été étudié, particulièrement dans la littérature de Suisse romande. Après avoir consacré à partir de septembre 2012 quelques réunions à la relecture de textes déposés à l’APA concernant la Suisse, le groupe a finalement renoncé au projet de rédaction d’un cahier APA sur ce thème mais nos amies du groupe de Genève ont repris le flambeau sur ce sujet. L’étude et la présentation de livres publiés ont été reprises, avec un accent mis ensuite sur les récits autobiographiques liées aux filiations, autour de la recherche de la biographie des ancêtres.

En 2015 le groupe de Lausanne a poursuivi sa réflexion sur le thème « autobiographie et filiation », de manière éclectique. Chaque rencontre (huit entre septembre 2014 et juillet 2015) est consacrée au commentaire d’un ouvrage autobiographique publié, préalablement lu par les participantes. Citons cette année Les Mémoires ébouriffées de Laurence Deonna, journaliste genevoise qui a parcouru le monde entier ; Une langue venue d’ailleurs d’Akira Mizubayashi ; Une enfance de rêve de Catherine Millet ; Bad Girl de Nancy Huston.
Par ailleurs, trois réunions ont traité de sujets différents : Emmanuelle Ryser a présenté son activité de « recueilleuse de récits de vie », Anne Noschis a parlé de son dernier livre, La Chronique de Jeanne de Jussie ou comment résister aux réformateurs, Chantal de Schoulepnikoff des Carnets de Madeleine Pachoud 1914-1915 .
Enfin, une soirée a permis de visionner et discuter le film Amours ennemies qui relate l’histoire d’un couple suisse exceptionnel dans les années 1945 à 1990, Iris et Peter von Roten, une féministe protestante zurichoise bien en avance sur son temps et un intellectuel catholique conservateur.

En 2016 le petit groupe de Lausanne (cinq membres) a continué à se consacrer à l’étude de récits autobiographiques publiés, sur le thème Autobiographie et filiation. Entre septembre 2015 et juin 2016, il a réussi à se réunir six fois malgré les vents contraires (fracture du poignet pour l’une, opération du genou pour une autre et de la hanche pour une troisième !).
Trois réunions ont été consacrées à des auteurs connus (André Brink, Lydia Flem, Christophe Boltanski), deux à des publications récentes d’auteurs de Suisse romande (Yves Laplace et son frère Benoît Damon, ainsi qu’Antonin Moeri), une à l’étonnant ouvrage d’Isabelle Monnin, Les Gens dans l’enveloppe.
Chacune d’entre nous reçoit le groupe chez elle, à tour de rôle, et la présentation/discussion est suivie d’un repas en commun, toujours fort sympathique et animé.

Pour tout contact ou pour rejoindre le groupe :
Chantal de Schoulepnikoff : chantal.nikoff@bluewin.ch
Emmanuelle Ryser : e.ryserniklas@bluewin.ch