Le groupe de Lyon

vendredi 21 février 2020, par Carole Roche

Présentation générale et dominante d’activités : lecture, écriture, échanges et réflexion

Groupe d’échanges et de réflexion, notre groupe reste axé principalement sur la lecture et sur l’écriture, à partir de lectures communes de textes autobiographiques. Ceci constitue l’élément central, commun à toutes nos réunions. Les bilans annuels que nous faisons en juin montrent que ces partages se révèlent être un puissant stimulant à la lecture et à la réflexion pour chacun(e) d’entre nous.
Notre intérêt pour la découverte et la promotion de textes autobiographiques s’est manifesté dès 2006-2007 par des rencontres d’auteurs, invités à présenter leurs écrits à notre groupe. Ainsi en fut-il de Pauline Picquet, décédée en 2008, dont le livre Sans illustration a été publié en 2013 grâce à Philippe Lejeune et aux Editions Mauconduit. Citons également : Françoise Andribet, Mireille Boccara, Roger Lalliard, Marie-Adine Lesterlin, réinvitée en 2015, Annie-Paule Roblés, devenue membre du groupe à cette occasion, Michèle Reverbel, qui nous a retracé son parcours d’écrivain public et Veronique Devignon, une artiste lyonnaise qui mêle collages, dessin et écriture autobiographique. Leurs écrits ont retenu notre attention soit lors des Journées de l’APA soit par des rencontres personnelles.

Animation du groupe

A la suite de l’exposition : Un journal à soi organisée à la Bibliothèque Municipale de Lyon, par Philippe Lejeune et Catherine Bogaërt, en 1998, deux groupes se sont créés à Lyon. Catherine Bogaërt a pris la responsabilité du premier, Marie-Madeleine Plancher celle du second, dont elle a assuré l’animation jusqu’en 2005. Chantal Chaveyriat-Dumoulin a eu une place importante dans le groupe pendant plusieurs années, ainsi que Malou de Gaulmyn jusqu’à son décès. En 2005 Françoise Appert en a repris la responsabilité jusqu’en septembre 2015. Carole Roche a pris le relais depuis septembre 2015, sous une forme un peu différente : l’organisation générale lui revient, l’animation est confiée aux membres volontaires – Annie-Paule Roblés pour notre réunion de septembre dernier - , dans le respect de la charte de fonctionnement établie en 2012.

Modalités de réunion

Nos réunions mensuelles (sauf vacances scolaires), se tiennent à tour de rôle chez l’un des membres du groupe, le lundi, entre 14h30 et 17h30.
Deux temps en général : chacun(e) présente son écho du livre choisi d’un commun accord, puis les échanges s’engagent à partir de différents angles de lecture, toujours d’une variété saisissante. Nous nous informons ensuite de la vie de l’APA, des ouvrages et spectacles que nous avons découverts dans l’actualité culturelle. Et nous partageons nos coups de cœur – nos lectures « hors programme »- qui pourront figurer dans notre liste de lectures de la saison.
La rentrée de septembre est déterminante : nous sélectionnons six ou sept ouvrages pour la nouvelle saison, nous fixons le calendrier des réunions et des lectures, et nous accueillons les nouveaux membres.
Pendant la saison 2019-2020, le groupe de Lyon a continué à diversifier ses activités. La fidélité des membres, bien actives aux réunions et à la rédaction d’échos, est particulièrement à noter.
Le groupe de Lyon s’est réuni régulièrement seulement jusqu’en mars 2020, comme on s’en doute. Et il a décidé de se revoir en juin, pour une séance de retrouvailles après le confinement, pleine d’émotion.
La saison nous a permis de découvrir les ouvrages suivants : En Camping-car d’Yvan Jablonka, et La 2CV la nuit, de François Place en octobre, L’Insolente, entretien de Guillaume Gamblin avec Pinar Selek en novembre, Le Voyant, de Jérome Garcin et Et la lumière fut , de Jacques Lusseyran en décembre.
Janvier est consacré aux coups de coeur du groupe, ils furent nombreux et variés cette année encore.
Nous avons renoncé à quatre ouvrages que nous avions choisis en septembre : L’Art de perdre, d’Alice Zeniter, Les Souvenirs viennent à ma rencontre, d’Edgar Morin, Leurs enfants après nous, de Nicolas Mathieu et La Nuit se lève, d’Elisabeth Quinn, jugés trop long, trop abrupt ou trop léger, dans cet ordre. Finalement, certaines les ont lus pendant le confinement, d’autres non. Nous reviendrons peut-être sur l’un ou l’autre pour la prochaine saison.
Nous avons dû renoncer également à notre séance de lecture de textes de déposants régionaux, programmée le 31 mars dans un EHPAD d’Ambérieu, remise elle aussi à la prochaine saison si c’est possible. De même la rencontre avec Raymond Sarroche, auteur de Souvenirs d’en face, est remise à une date plus favorable.
Et enfin, nous avons été déçus du report des Journées d’Ambérieu, que nous comprenons bien sûr.

Le groupe de Lyon reste soudé, les discussions animés et les échos de qualité le soudent encore plus. Il a hâte de pouvoir rencontrer le nouveau chargé de mission, Florian Gallien et de continuer à lire de belles autobiographies.

La saison 2020-2021 a repris dès septembre, en plein air et à bonne distance, pour fixer le calendrier et le programme. Une nouvelle recrue devrait être accueillie en novembre, deux rencontres avec des auteurs non édités se profilent pour le printemps et quelques belles découvertes autobiographiques en vue.

Pour tout contact ou pour rejoindre le groupe :
Carole Roche : caroleroche01@gmail.com