Nantes

jeudi 2 février 2017, par Pierre Yvard

Le groupe de Nantes a maintenant près de dix ans. Il s’est progressivement constitué autour d’une dizaine de membres devenus des amis. Les réunions mensuelles, dans ce lieu mythique de la ville qu’est la Brasserie La Cigale avec son décor art déco, favorisent les discussions autour des récits autobiographiques. En effet, depuis des années, un grand nombre d’écrivains ou de cinéastes qui ont écrit ou mis en scène des récits de vie sont passés en ce lieu et ne peuvent qu’inspirer les échanges.

Les débats sont centrés sur la présentation de textes variés : simples carnets, journaux intimes, récits de voyage, romans relevant de l’autofiction... La question récurrente qui se pose reste bien celle des rapports entre la fiction et la réalité lors de la transcription de souvenirs personnels. Chacun dans le groupe écrit aussi ses propres textes dont certains sont lus et commentés. Quelques membres ont aussi déposé leurs écrits à Ambérieu et d’autres ont réussi à les publier. Sans l’APA, sans doute n’auraient-ils pu voir le jour. Le fait de collaborer à une telle association est évidemment un encouragement à écrire et à témoigner en évoquant des expériences personnelles.

Pour faire connaître l’APA, les « Journées Jules Vallès » ont été organisées en 2011 à Nantes avec la participation de Philippe Lejeune et d’Apaïstes d’horizons divers. En mars 2012, le Cahier de l’APA - n° 53 - a été publié : il regroupe des textes des Nantais autour du thème Lieux d’origine, d’élection, de passage, d’exil.... Ce sont ces deux événements qui ont définitivement donné au groupe sa cohésion et affirmé sa présence active au sein de l’APA.
En 2016 le groupe a été heureux de pouvoir apporter sa participation à l’organisation des « Journées de l’autobiographie » dans notre ville sur le thème de la mer.
On peut lire ici le compte-rendu des Journées. .

Après ces « Journées » de Nantes, le groupe envisage de se concentrer sur l’écriture de textes autobiographiques par les membres. Les sujets ne sont pas limités et chacun pourra proposer à la lecture et à la discussion ce qu’il aura écrit. Par ailleurs, une place est toujours laissée à la présentation mensuelle des dernières lectures relevant de l’autobiographie. Pour 2018, nous avons commencé à écrire sur les souvenirs que nous gardons des "évènements de Mai 1968".
Le groupe qui dépose le compte rendu de ses réunions sur le site de l’APA aimerait recevoir des réactions des autres groupes afin de tisser des liens qui enrichiraient la réflexion sur la nature et la portée de la littérature autobiographique et, notamment, sur la part de la réalité et de l’imagination dans les récits.

Contact  : Pierre Yvard : pierre.yvard@numericable.fr

Comptes-rendus des réunions mensuelles :

- mai 2017
- avril 2017
- mars 2017
- janvier 2017
- décembre 2016
- novembre 2016
- octobre 2016