Notre livre-navette : une activité 2018 du groupe Toulouse MPAPA

jeudi 11 janvier 2018

Le groupe Toulouse MPAPA a décidé de consacrer en 2018 une part de son activité à un travail d’écriture partagée sous la forme originale d’un livre-navette.
Cette page permettra de suivre le développement de ce projet et donnera aussi toutes les précisions techniques et organisationnelles pour celles et ceux qui seront invités à participer au livre-navette.

Comment nous est venue l’idée ?

Nous avons rencontré en juin 2016 Madame Hélène Faudot dont la mère, Berthe Bergé a lancé en 1932 le premier livre-navette, le cinquième et dernier étant daté de 1936.

Ces livres-navettes ont circulé par la poste entre la France et la Tunisie.
Berthe donnait des consignes en début de livre. En le recevant, chacun.e avait la mission d’y apposer des photos, des textes, des pensées, de noter des poèmes, de répondre à quelques questions. Les personnes écrivaient sous pseudonyme.

Après avoir passé un après-midi aux Archives Départementales de la Haute-Garonne à les feuilleter, témoins d’une époque et de ses valeurs, séduit.e.s par cette idée originale nous avons décidé de nous l’approprier en la faisant revivre à travers notre groupe.

Après discussion nous nous sommes arrêté.e.s sur l’idée d’un témoignage subjectif sur ce qui se passe aujourd’hui près de chez nous mais aussi dans le monde. Comment nous le ressentons, ce que nous en pensons, ce qui nous inquiète, nous réjouit,…

Lire l’article de Roseline Combroux présentant les livres navette de Berthe Bergé

******

FONCTIONNEMENT DU LIVRE-NAVETTE du groupe MPAPA

Format et matériel : C’est un carnet Moleskine format A5 148 x 210 (100 pages minimum).

Titre : Bruissements du monde ; il s’agit d’écrire votre perception, vos sentiments, vos préoccupations dans ce monde de 2018.

Date de lancement : Janvier 2018

Durée pour écrire : la durée maximale pour écrire est de quinze jours

Principes de fonctionnement :
Roseline envoie ou remet en main-propre le livre-navette à une personne du groupe APA toulousain.
Elle enregistrera sur un tableau les éléments suivants :
- la date de remise/réception du livre-navette (pour faire courir la durée de 15 jours pour l’écriture),
- pseudo cas échéant, nom, sexe, adresse, année de naissance, lieu d’où la personne écrit,
- la date de restitution du livre-navette.
La personne du groupe MPAPA, au bout de15 jours maximum et une fois son écriture terminée, l’envoie à quelqu’un d’extérieur au groupe pour la même durée de 15 jours, elle en informe Roseline par mail et donne le nom et l’adresse mail de la personne à qui elle l’envoie. Cette personne devra le renvoyer directement à Roseline dont l’adresse figure sur la première page du livre-navette.
Donc les participants impairs 1,3,5,etc. seront nécessairement MPAPA et les participants pairs 2, 4, 6, etc. seront nécessairement extérieurs. Tout envoi ou renvoi du livre-navette se fait par lettre suivie.

Qui est le « je » qui écrit ?
On peut écrire sous pseudonyme (en informer Roseline).
Chaque écrivant peut faire s’il le souhaite ou pas un portrait/autoportrait rapide permettant de contextualiser l’écriture.
La rédaction est obligatoirement en "je".

Combien de pages ? Comment ?
Nombre de pages d’écriture : maximum 6 pages, inclus photos, dessins.
Écriture manuscrite sur le livre-navette qui est un objet physique.
En même temps, cette écriture est doublée d’un document Word ou tout autre traitement de texte, intégrant les éléments photos ou scans, daté et envoyé par mail à Roseline : rcombroux@gmail.com.
Roseline compilera ces envois et les passera à Bernard pour que celui-ci les mette en forme (harmonisation police, alignement, etc.) afin de pouvoir réaliser en fin de circulation du livre-navette un document de synthèse au format PDF. (But : faciliter le traitement ultérieur en cas de réalisation d’un cahier APA ou d’un dépôt APA).

Retourner à la page de présentation des activités 2017-2018 du Groupe MPAPA