Devenir bénévole

lundi 30 mars 2020

Adhérents de l’APA, devenez APA-actifs !

L’APA ne pourrait fonctionner sans l’engagement précieux de très nombreux bénévoles.

Cet engagement s’exprime au travers des diverses instances et groupes de l’association, notre Conseil d’administration et notre bureau en premier lieu, les groupes de lecture qui rédigent les échos, les membres du comité de rédaction de La Faute à Rousseau, les groupes préparant nos manifestations publiques, etc…

L’élargissement du vivier de nos bénévoles est crucial pour mieux partager les tâches et développer nos actions. Et vous, pourriez-vous nous aider ?

En tout premier lieu vous pouvez contribuer à nous faire connaître. Présentez l’APA à celles de vos relations susceptibles d’être intéressées, montrez ou offrez nos publications, suscitez les dépôts de personnes conservant des documents autobiographiques d’eux-mêmes ou de leur famille, incitez à l’adhésion. C’est ce « bouche à oreille » qui est le plus sûr moyen du développement de l’association.

Toutes les propositions sont bienvenues mais certains besoins ont été plus particulièrement identifiés. Par exemple :

Rechercher des financements  : la recherche de financeurs pour nos actions reste un point faible de l’association. Toute compétence dans ce domaine serait donc bienvenue pour s’associer aux personnes qui suivent déjà ces questions, notamment notre trésorière Françoise Manaranche ou Claude Delachet-Guillon, en charge du partenariat avec la Fondation La Poste. Les compétences financières ou juridiques ne sont pas forcément obligatoires : il apparaît notamment que l’implication de salariés ou d’anciens salariés de la structure visée est un atout précieux pour décrocher des contributions et que ces personnes sont ensuite très adaptées pour le suivi de ce partenariat ;
Apporter des compétences graphiques pour la réalisation à venir de divers visuels : carte de voeux, affiches, plaquettes de communication adaptées à diverses cibles ;
Vous investir dans un groupe de relecture thématique des textes. Ces groupes qui aboutissent à la publication de nouveaux Cahiers de relecture durent le temps de réalisation du Cahier. Y participer est une excellente occasion de découvrir les richesses du fonds et de contribuer à valoriser les textes déposés ;
Proposer la mise en place d’animations dans des librairies ou bibliothèques dont vous connaitriez les responsables : nous pouvons venir effectuer des présentations de l’APA en général à partir, par exemple, du livre de Philippe Lejeune Écrire sa vie ou sur des thématiques particulières en lien avec l’actualité ou le programme annuel d’animation de la structure ;
Contribuer à élargir la présence de l’APA sur les réseaux sociaux : nous disposons désormais de comptes actifs sur Facebook ou Twitter, aidez-nous à mieux faire connaître l’APA en ayant une pratique active de relais de nos contenus dans vos propres réseaux.

N’hésitez pas à nous faire d’autres suggestions auxquelles vous pourriez penser en fonction de vos compétences ou de vos envies.

N’ayez pas peur de manquer de compétences : de toute façon vous travaillerez en liaison avec les personnes déjà engagées sur chacun de ces dossiers. Et n’ayez pas peur d’être débordés : nous calibrerons l’aide que vous pourriez apporter en fonction de vos compétences mais aussi de votre temps disponible : sachez que même une proposition très ponctuelle ou impliquant un temps d’intervention très limité peut nous être vraiment précieuse.

Pour toute précision ou proposition contacter Simone Ferradou (simone.ferradou@wanadoo.fr), responsable bénévolat dans le bureau de l’APA ou Florian Gallien (apa@sitapa.org) notre chargé de mission à Ambérieu .


Document de septembre 2015 mis à jour en mars 2020.