Septembre 2017 : Festival du Journal intime

dimanche 9 juillet 2017, par Élizabeth Legros Chapuis

Le Festival du Journal Intime aura lieu pour la première fois en France, à Paris. Il est organisé par Karine Hoarau et son équipe avec le concours de l’APA qui apporte au projet son expertise sur le sujet et la richesse de son fonds d’archives.

Il se tiendra pendant 3 jours à la Mairie du 4e arrondissement du vendredi 15 au dimanche 17 septembre 2017. Il sera gratuit, destiné à tous les publics, toutes générations confondues et il aura vocation à devenir annuel.

Aujourd’hui plus de 3 millions de Français tiennent un journal intime, que ce soit sur papier ou sur Internet. Le festival a pour objectif de faire découvrir les journaux intimes d’anonymes comme ceux de célébrités (écrivains, artistes…). De nombreux grands auteurs (Stendhal, Michelet, Victor Hugo, Kafka, Simone de Beauvoir, et bien d’autres encore) ont tenu leur journal. De nombreux « diaristes » anonymes en tiennent un aussi... Le Festival souhaite montrer ce lien entre ces auteurs connus et le « grand public » : se confier par l’écriture.

C’est une forme d’écriture universelle puisqu’aucun jugement n’est porté, ni sur la forme, ni sur le fond ; elle permet à son auteur qui se confie à son journal de parler de lui sans tabou, de sujets qui le touchent. Tous les thèmes peuvent y être abordés : l’amour, la famille, la guerre, la société...

Dans le cadre du festival, plusieurs évènements seront organisés :

  • la présentation, spécialement à l’intention des scolaires, du film Petit Copper évoquant la jeune Ariane Grimm, dont journaux et récits constituent un des plus extraordinaires dépôts de l’APA ;
  • des lectures par des artistes et des écrivains de renom ; ces lectures associeront des textes d’écrivains connus avec d’autres extraits du fonds de l’APA ;
  • une carte blanche à Irvin Anneix, jeune designer multimédia, créateur de la collection documentaire collaborative d’écrits intimes rédigés pendant l’adolescence, Mots d’Ados ;
  • des conférences / débats, dont une présentation par Philippe Lejeune d’un diaporama sur l’histoire du journal personnel ;
  • des ateliers d’écriture, de dessins et de lecture pour le jeune public ;
  • des projections de vidéos et de films. Le vendredi sera spécialement consacré au jeune public des collèges et lycées.

Faire découvrir au grand public des textes personnels qui n’ont à l’origine pas été écrits pour une large diffusion, expérimenter une forme de langage confidentiel où l’on emploie le « je », donner du plaisir à l’écoute et écouter avec plaisir les sentiments de l’autre jusqu’ici cachés, telles sont les premières intentions de ce Festival.

Comme on ne lit pas un texte autobiographique de la même manière qu’une fiction, il est apparu évident de faire appel à des professionnels de l’oralité : des comédiens, des écrivains, des artistes aux différentes disciplines, qui seront des passeurs, en « correspondance » avec le public, qui pourra échanger et débattre avec eux.

Le programme complet du Festival sera disponible courant aout et sera naturellement mis en ligne sur notre site. Un site internet dédié au festival sera également élaboré au cours de l’été et signalé ici.